naar top
Menu
Logo Print

Les drones peuvent lutter contre les vols de chantier

Les premiers résultats des drones patrouilleurs sont particulièrement positifs
magazine

Chaque jour, quelque part en Belgique, un vol est commis sur un chantier de construction: des petits outils aux gros équipements en passant par les machines. C'est pourquoi le campus DronePort est surveillé par des drones depuis cet été. Avec ses partenaires DronePort, DroneMatrix, Seris Security, la ville de Saint-Trond et la police et les pompiers locaux, Willemen Group est aux commandes du projet en tant qu'entrepreneur du campus DronePort.
Les drones patrouilleurs sont programmés pour effectuer des rondes d'inspection de leur propre initiative. Le site du DronePort a été divisé en zones sensibles au moyen de lignes de détection visibles uniquement par les drones. Le franchissement de l'une de ces lignes peut indiquer des faits suspects tels qu'un incendie, une effraction ou du vandalisme. Le drone envoie alors immédiatement un signal d'alarme au centre d'alerte, qui transmet immédiatement les images aux services compétents.
Mais les drones ne permettent pas seulement de surveiller certaines zones (supplémentaires). Grâce à un logiciel de détection de chaleur, de reconnaissance et de délimitation spécialement développé, ils peuvent également effectuer des mesures ou fournir des rapports d'avancement à la direction du projet sur site.
A partir de 2019, la nouvelle législation européenne sur les drones autorisera les vols en dehors des sites d'essais reconnus. Les drones automatiques pourront alors être utilisés dans divers domaines, tels que la sécurité des chantiers, des bâtiments et des sites.

WILLEMEN GENERAL CONTRACTOR

WILLEMEN GENERAL CONTRACTOR

+3215569965
+3215569950