naar top
Menu
Logo Print

Il n'y aura plus de rénovations que si on modifie les droits de succession

Le défi climatique nécessite des interventions énergétiques dans des millions d'habitations
magazine

Le gouvernement flamand vise à ce que tous les logements en Flandre soient économes en énergie d'ici 2050. Toutefois, pour relancer le rythme de rénovation, il faut des mesures pour motiver les propriétaires âgés. Les derniers chiffres montrent que les maisons des personnes âgées de 65 ans et plus ont souvent besoin d'une intervention énergétique approfondie, mais qu'aucun projet n'est prévu en ce sens.
C'est pourquoi la Confédération flamande de la construction (VCB) appelle à une modification pragmatique des droits de succession afin d'encourager les personnes âgées à investir dans l'énergie avec les ressources disponibles. Aujourd'hui, de tels investissements entraînent des coûts supplémentaires considérables pour les enfants, mais grâce à une modification des droits de succession, la maison pourrait être transmise à la génération suivante d'une manière intéressante.
Si l'achat d'une maison existante est suivi des rénovations (énergétiques) requises dans un délai relativement court, 90% des maisons seront économes en énergie d'ici 2050. Sans changement, ce serait à peine 23%. La solution est déjà incluse dans le plan énergétique flamand de juillet 2018. Selon ce plan, en cas de transfert notarié de la pleine propriété d'une maison d'habitation, trois des six mesures suivantes doivent être prises au plus tard au bout de cinq ans: isolation du toit, isolation des murs, amélioration de l'isolation des fenêtres et des vitrages, isolation du sol, installation d'une chaudière à condensation ou d'une pompe à chaleur et d'une pompe à chaleur renouvelable ou d'un chauffe-eau solaire.

VLAAMSE CONFEDERATIE BOUW

VLAAMSE CONFEDERATIE BOUW

+3225455751
+3225455907