naar top
Menu
Logo Print

L'appartement type de logement le plus important en Flandre dès 2022

L'importance des logements fermés et semi-ouverts décroît
magazine

Les logements fermés et semi-ouverts reculent en Flandre. C’est surtout la part des logements fermés dans le patrimoine immobilier existant qui connaît une forte baisse: environ 4% depuis 2011. La part limitée des logements semi-ouverts ne baisse que légèrement. Si la tendance de ces dernières années se poursuit, les appartements seront le type de logement le plus fréquent en Flandre à partir de 2022. La Vlaamse Confederatie Bouw (VCB) prédit en 2024 une part de 30 % pour les appartements contre 29 % pour les logements ouverts, 21% pour les logements fermés et 19% pour les logements semi-ouverts.
La croissance du nombre et de la part des immeubles à appartements répond à une demande démographique. Celle-ci se caractérise par une hausse du nombre de familles unipersonnelles et de couples sans enfants. Selon les prévisions de population les plus récentes du Bureau Fédéral du Plan, le nombre de familles unipersonnelles augmentera d’ici 2030 de près de 150.000 (ou 16%) et le nombre de couples sans enfants d’un peu plus de 75.000 (ou 10%). En même temps, le nombre de familles avec enfants diminuera d’environ 45.000 (ou 6%) .
Mais pour aboutir à des quartiers viables, les logements fermés et semi-ouverts restent un important complément. Les deux types de logement doivent avoir leurs chances, sans que les autorités ne les imposent de façon linéaire pour tous les projets. L’emplacement et la demande du marché détermineront à chaque fois quel est le type de logement le plus adapté.

VLAAMSE CONFEDERATIE BOUW

VLAAMSE CONFEDERATIE BOUW

+3225455751
+3225455907