naar top
Menu
Logo Print

Les entreprises de construction veulent travailler de façon flexible

Bouwunie plaide en faveur d'un système d'heures supplémentaires simplifié et abordable
magazine

Une entreprise de construction peut faire prester des heures supplémentaires à ses ouvriers du bâtiment. II existe divers systèmes mais chacun a ses propres règles et un système est plus complexe que l’autre. C’est pourquoi Bouwunie a organisé, avec Liantis et Constructiv, six séances d’information ces dernières semaines pour guider les entreprises de construction dans les dix systèmes d’heures supplémentaires les plus courants dans la construction.
Plus de 400 employeurs de la construction étaient présents, un signe évident que le besoin de flexibilité est très grand. Les nombreuses possibilités de prestation d’heures supplémentaires sont importantes car de cette manière, les entreprises de construction peuvent résoudre divers problèmes. Elles peuvent affronter les périodes de surcroît de travail et faire travailler un peu plus les ouvriers par jour. Ou elles peuvent travailler des journées plus longues ou plus courtes en tenant compte par exemple du temps, de l’humidité de l’air, du vent ou du nombre d’heures de luminosité
Mais selon la Bouwunie, il existe maintenant trop de systèmes avec des procédures trop compliquées et à chaque fois différentes. Le système doit être simplifié. Le nombre d’heures supplémentaires possible doit certainement être maintenu mais cela doit être plus facile, plus simple et meilleur marché. Le nombre d’heures autorisant le libre choix de la récupération ou pas doit augmenter. Et un plus grand nombre d’heures supplémentaires doit pouvoir profiter du régime fiscalement avantageux. C’est mieux pour les entreprises de construction, plus avantageux pour les ouvriers du bâtiment mais aussi plus simple pour les pouvoirs publics.

BOUWUNIE

BOUWUNIE

+3225881100
+3222530745