naar top
Menu
Logo Print

Le GNL comme carburant de transport routier dans toute l'Europe

Scania dans un consortium visant à stimuler le déploiement à grande échelle des camions roulant au GNL
magazine

Le consortium BioLNG EuroNet a annoncé cette semaine son engagement à stimuler l'expansion du GNL (gaz naturel liquéfié) en tant que carburant de transport routier à travers toute l'Europe, au moyen de nouvelles infrastructures devant garantir le succès à long terme et l'utilisation à grande échelle du GNL. Les membres du consortium (Shell, Disa, Scania, Osomo et Iveco) mettront chacun individuellement des activités en place dans le but de voir 2.000 camions roulant au GNL en plus sur les routes, 39 stations-services GNL et la construction d'une usine de production Bio-GNL aux Pays-Bas. Les stations-services de GNL feront partie d'un réseau paneuropéen et seront construites en Belgique, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Pologne et en Espagne. Ces stations seront situées env. tous les 400 km le long des routes les plus importantes du réseau routier, de l'Espagne à l'est de la Pologne. “Le GNL est un carburant de plus en plus abordable pour les véhicules lourds. Il deviendra, de ce fait, une source d'énergie de plus en plus importante au fur et à mesure que le secteur du transport se développera,” déclare István Kapitány, Executive Vice President chez Shell Retail. “Shell s'engage à offrir à ses clients une énergie à plus faibles émissions de carbone et les nouvelles stations-services GNL constituent une pièce essentielle du puzzle. J'espère de tout cœur que de nombreux chauffeurs européens utiliseront cet important réseau de stations-services ces prochaines années.”