naar top
Menu
Logo Print

L'industrie allemandes des machines de construction exige des conditions-cadre

Besoin d'une Europe unie
magazine

Lors de la conférence du VDMA Construction Machinery Group à Francfort, l’humeur était évidente: les fabricants de machines de construction s’inquiètent d’absence d’accord sur le Brexit et du début d’une éventuelle désintégration de l’Union européenne. D’après les experts, les défis économiques mondiaux ne peuvent être relevés qu’avec une Europe forte et unie. Le groupe spécialisé se réunit chaque année pour discuter de sujets opérationnels et projets pour l’année en cours. D’un point de vue économique, l’industrie dans son ensemble passe à la vitesse supérieure, avec une hausse du chiffre d’affaires de 12% en 2018. Pour les fabricants en Allemagne, il s’agit de 12,1 milliards d’euros. La plupart des marchés en Europe du Nord et de l’Ouest se situent à un haut niveau comparable, tandis que l’Europe du Sud, l’Europe centrale et l’Europe de l’Est poursuivent leur rétablissement et maintiennent leur croissance, quoiqu’à un volume naturellement plus faible. Les représentants des fabricants de machines de construction s’attendent à une croissance de 3 à 5% du chiffre d’affaires de l’industrie cette année en Allemagne en tant que site de production. "Nous connaissons un haut niveau historique mais cette fois, le chemin qui nous y a conduit fut plus stable et plus durable qu’en 2007. Ceci nous donne l’espoir que l’industrie sera en mesure de maintenir plus longtemps ce niveau élevé", confie Franz-Josef Paus, président de l’association des machines et matériels de construction. Il estime que seule le manque de personnel qualifié a eu un effet d’atténuation sur le client et que le secteur de la construction en Allemagne et en Europe reste solide et stable dans l’ensemble.