naar top
Menu
Logo Print
09/05/2019 - TOM DEJONGHE

INFILTRATION D’EAU VIA LE PAVAGE: VOICI LES OPTIONS

Comment répondre à l’obligation légale?

Grâce au pavage perméable et drainant dans le jardin et sur l’allée, l’eau de pluie s’infiltre dans le sol là où elle se précipite. Ainsi, les égouts ne sont plus surchargés, ce qui nous épargne bien des ennuis dus à l’eau. D’où le fait que la Flandre a imposé l’infiltration de l’eau de pluie dans de nombreuses situations. A cette fin, votre client et vous avez le choix parmi de nombreuses solutions diffé­rentes, permettant de créer de belles combinaisons de durcissements de parties vertes.

bestratingAvec la pierre bleue de Carrières du Hainaut, vous pouvez aménager un durcissement perméable

TYPES

Il existe un pavage/durcissement aussi bien perméable que drainant pour les jardins, les allées, ... Le premier est poreux: l’eau traverse de biais la pierre vers le sous-sol. Le second comporte des joints plus larges ou de grandes cavités le long des flancs ou à d’autres endroits, le long desquelles l’eau s’écoule dans le sous-sol.

Souvent légalement obligatoire

Les deux options autorisent l’infiltration de l’eau de pluie dans le sol. En Flandre, c’est obligatoire pour les parcelles à partir de 250 m², toutes les nouvelles constructions ou les rénovations ayant une surface de toit à partir de 75 m² ou une extension de plus de 50 m². Mais les communes et les provinces peuvent adopter des règles propres, plus strictes. Car de plus en plus de surfaces sont aujourd’hui durcies, si bien que l’infiltration naturelle de l’eau dans le sous-sol est moins bonne. Une grande quantité d’eau de pluie s’écoule via les égouts et le peu de cours d’eau restants, et il est donc possible que les égouts soient surchargés et que les rues soient inondées en cas de forte pluie. Quelles sont les options?

bestratingLes matériaux perméables et drainants se combinent joliment (Coeck)

PAVES DE RUE

Pavés de rue en béton avec joints élargis

Ceux-ci sont pourvus sur les flancs de crêtes ou espaçateurs larges, ce qui crée des joints plus larges par lesquels l’eau est évacuée vers la fondation et le sous-sol. La part de joints doit atteindre au moins 10% selon les Prescriptions Techniques PTV 126. Le coef­fi­cient de perméabilité du matériau de rem­plis­sage de joint est de minimum 5,4 x 10-4 m/s.

Pavés de rue en béton avec ouvertures de drainage

Par leur forme, l’eau s’infiltre par les ouvertures créées après la pose des pavés. La part de drainage créée avec ces pavés de béton doit à nouveau atteindre au moins 10%, selon les Prescriptions Techniques PTV 126. Le coefficient de perméabilité du remplissage de joint doit être de 5,4 x 10-4 m/s.

Pavés de rue en béton poreux

Ceux-ci laissent passer l’eau grâce à leur composition poreuse. La capacité d’infiltration de ces pavés doit être en moyenne de minimum 5,4 x 10-4 m/s. Les pavés ont une résistance à la traction et au fendillement plus faible (> 2,5 MPa), mais s’ajustent joliment, ce qui permet de les fouler plus aisément. En général, il existe des pavés de rue en béton sans ou avec beaucoup de couleurs. Vous les trouvez aussi dans de nombreux formats.

Clinkers en argile

Des clinkers en argile laissent aussi passer l’eau par des joints plus larges (avec espaçateurs). Aussi dans plusieurs couleurs.

Dalles à gazon en béton

Vous pouvez aussi utiliser celles-ci comme pavage drainant à condition de les poser sur une structure perméable et de remplir les ouvertures de gravillons ou d’y faire pousser du gazon. Ces pierres doivent respecter la PTV 126. Les ouvertures totalisent au moins 25% de la surface totale, aussi l’eau s’infiltre bien.

bestratingLes pavés de rue en béton perméables Aviena Circle d’Ebema_Stone&Style autorisent un usage ludique

Autres caractéristiques

En raison des larges joints des clinkers d’argile drainants, l’eau s’infiltre plus vite, avec moins de risque de croissance verte. Les pavés de rue poreux drainants sont pratiques à utiliser, mais plus sensibles à la pollution de la surface (p.ex. croissance de mousse), plus difficiles à nettoyer et peuvent s’obstruer. Chaque option a ses avantages et inconvénients.

GRAVILLONS, GAZON

Gravier et autres gravillons

Le gravier décoratif et autres sortes de gravier et de pierrailles (dans de nombreuses couleurs, formats et matériaux) laissent passer l’eau. Vous aménagez un semi-durcissement, à structure ouverte. L’important est que ce matériau ne contient aucune fraction nulle. Et il doit être bien aménagé, afin que l’eau puisse s’infiltrer suffisamment et que la mousse ne se forme pas. C’est donc une bonne idée de combiner les gravillons avec des plaques à gravier synthétiques. Celles-ci améliorent la solidité et la stabilité lors de la circulation. Le tapis répartit mieux la pression d’un véhicule et évite que les gravillons soient poussés dans le sous-sol. Tout le gravier reste bien en place et la surface a un aspect égal.

Soit le tapis a une structure alvéolaire, soit il montre des espaces en forme de coin dans toutes les directions, dans lesquels le matériau de remplissage s’affermit de plus en plus par la charge. Il existe aussi des plaques à gravier pour gravillons fins ou grands, dans différentes couleurs, pour ne pas gêner quand le tapis est un peu visible. De plus, un tapis de stabilisation combat la croissance des mauvaises herbes et racines de plante, si un géotextile adhère en dessous ou si le tapis a un fin maillage.

Plaques à gazon synthétiques

Avec les plaques à gazon en matière synthétique vous obtenez une pelouse carrossable sans former des traces, des trous et des flaques d’eau. D’après un fabricant, la taille cellulaire optimale des plaques entraîne une forte concentration de plantes et une bonne croissance des racines. La surface reste perméable à l’eau à long terme. Vous réintroduisez ainsi la verdure, ce que les pouvoirs public imposent parfois, qui reste utilisable et qui aide à gérer l’eau de pluie de façon responsable. Eventuellement, vous achetez les plaques avec le gazon, pour une mise en service rapide.

QUELQUES AUTRES OPTIONS ENCORE

bestratingSur ces clinkers en argile de Wienerberger, l’eau passe via les larges joints

Par ailleurs, vous pouvez choisir un asphalte drainant, avec durcissements de gravillons liés à une résine synthétique, des flagstones ou pas japonais, des pavés avec espaçateurs, pavés en pierre naturelle, de grandes dalles perforées pour cailloutis ou plantes, … ou avec la pierre bleue, par exemple du Hainaut, disponible dans bien des finitions et formats, éventuellement avec un joint de 3 à 4 cm avec gazon.

QUELS MATERIAUX DE JOINTOIEMENT PERMEABLES?

Vous trouvez de nombreux mortiers de jointoiement spéciaux: mortier de jointoiement de base drainant monocomposant qui écarte les mauvaises herbes et la vermine rampante, une version flexible qui absorbe mieux la dilatation/contraction, … Par ailleurs, un sable de jointoiement perméable freine les mauvaises herbes. Tout comme un nouveau mortier de jointoiement perméable sans ciment, adapté aux dalles et pavés. Et un sable de jointoiement perméable, lié à un polymère, qui durcit après compactage et arrosage, mais reste flexible. Il absorbe les mouvements dans le support et évite la réapparition des mauvaises herbes et de la vermine rampante. Un autre sable polymère garde les pavés bien en place, aussi dans des pentes.

DANS LA PRATIQUE

En théorie, vous pouvez aménager sur chaque sol un pavage perméable/drainant. Plus la perméabilité du sol est élevée, plus la construction est simple. Avec une lourde couche de limon et d’argile ou un niveau de nappe phréatique proche du niveau du sol, vous devez prévoir une construction plus épaisse, pour tamponner l’eau. Si le sol laisse passer moins de 10-5 m/s d’eau ou si le niveau de la nappe phréatique est trop élevé, vous pouvez aussi placer un coffre et/ou des conduites de drainage, et tamponner l’eau, afin qu’elle ruisselle progressivement dans le sol (le gravier tamponnera déjà 30% de l’eau dans la construction). Pour la capacité tampon requise, partez de l’ordonnance urbanistique régionale flamande sur les citernes d’eau de pluie, les équipements d’infiltration et de tamponnement, et le déversement séparé des eaux usées et pluviales, ou des données de l’IRM sur l’intensité de pluie.

Importance d’une bonne sous-structure

L’important est de combiner toutes les couches supérieures perméables/drainantes avec une bonne sous-structure. Le sous-sol doit aussi être stable, égal et perméable à l’eau dans le cas des plaques de gravillons et plaques à gazon synthétiques. La vie dans le sol doit, en outre, accéder aisément partout, pour garantir la perméabilité à long terme. Les couches qui obstruent sont exclues. C’est pourquoi une entreprise interrogée évite par exemple les toiles antiracines.

bestratingGrâce aux plaques à gravier synthétiques, comme ce tapis Gravel-Block de Tuinmaterialen Meynen, tout le gravier reste bien en place et la surface a un aspect égal

Comment aménager le pavage?

Nous suivons un exemple de sous-sol plus tendre, il est vrai dans les grandes lignes. Vous creusez d’abord le lit. Puis, vous placez le géotextile, avec par-dessus une fondation bien perméable à l’eau et portante en gravillons non liés les plus grands possible (0/32 avec une petite fraction de matériau fin) ou du béton maigre drainant. Sur un sous-sol peu perméable, placez aussi une sous-fondation dans le même matériau. Compactez bien la (sous-)fondation. Par-dessus vient éventuellement un géotextile, (selon un fabricant, un second géotextile n’est pas nécessaire si vous avez suffisamment compacté la fondation) avec au-dessus p.ex. des gravillons concassés (2-7 cm), de la lave combinée avec cailloutis de moraine ou mortier drainant (4 cm pour jardin/terrasse) et le pavage lui-même comme des clinkers. Jointoyez avec le même matériau que le lit. Vibrez et rejointoyez éventuellement. Prévoyez aussi 1 à 2% de pente vers la plantation. Une entreprise cite une autre méthode, qui place le pavage sur des gravats, avec une couche d’égalisation de fin gravier ou de sable broyé.

Comment aménager des plaques
à gazon/gravier synthétiques?

Si vous posez un tapis de gravier, placez une couche de nivellement bien tassée au-dessus de la fondation. Prévoyez une bordure de 1,5 à 2 cm au-dessus du gravier. Placez les plaques et coupez-les si nécessaire. Répartissez le gravier type 6/10 ou 8/15 avec un râteau sur les cellules du tapis. Evitez la charge mobile sur le tapis, avant de le remplir. Posez la couche 1 à 2 cm plus épaisse que le tapis, pour un bon résultat. Compactez fermement le gravier. Avec une plaque à gazon synthétique, vous veillez à une fondation suffisamment fertile et finissez par une couche d’égalisation fertile, sans une seconde couche de géotextile. Ensuite, vous finissez les bordures et posez les plaques (coupées au besoin). Vous les remplissez d’un substrat, balayez les dalles et semez le gazon.

Remerciements à: ABW bvba, ACO, Bostik, Carrières du Hainaut, Coeck, Disaghor-Dockx, Ebema_Stone&Style, ECCO Products, ELS-Garden, Nidaplast, Nijst Natuursteen, MBI, Opzoekingscentrum voor de Wegenbouw (OCW), Tuinmaterialen Meynen, Van Dijck, Vandix en Wienerberger