naar top
Menu
Logo Print
07/01/2019 - BART DESANGHERE

L'INTÉGRATION ACOUSTIQUE DES PORTES ET FENÊTRES

LES PRÉOCCUPATIONS PRINCIPALES

Surtout en ce qui concerne l'acoustique, une construction n'est efficace que dans la mesure où le maillon le plus faible. L'intégration des fenêtres et des portes nécessite donc l'attention nécessaire, en particulier dans la construction à ossature bois. Il est particulièrement important ici que les éléments soient correctement intégrés dans la structure du mur, mais d'autres aspects jouent également un rôle.

INTÉGRATION DANS LA CONSTRUCTION DU MUR

Les portes comme les fenêtres doivent impérativement être parfaitement intégrées dans la construction du mur. Veillez à un bon raccord de l'isolation et à une finition parfaitement étanche à l'air à l'intérieur. La masse (section et densité) des chevrons en bois utilisés joue également un rôle important. Plus le bois est épais et dense, plus l'insonorisation est bonne.

akoestiek, houtskeletbouw

Bel exemple d'une maison à ossature bois bien détaillée le long d'une route fréquentée. Plus ou moins en forme de cube, le bâtiment est très performant en matière de compa­cité et donc d'acoustique. Les portes et fenêtres ont une excellente valeur d'isolation et ne représentent qu'une part limitée de la façade dirigée vers la rue.

(conception: ing.-arch. Lieselotte Steurbaut; exécution: Hout Devroe)

VITRAGE

Le vitrage choisi est, lui aussi, d'une importance cruciale pour l'isolation acoustique d'une habitation. Surtout avec la tendance actuelle aux vitrages de plus en plus grands laissant entrer plus de lumière du jour, la part de verre dans le bouclier acoustique augmente. L'acoustique est en particulier un point important pour les murs-rideaux complètement vitrés.

Double vitrage

En vue de l'optimisation acoustique du vitrage, il faut opter pour des épaisseurs de verre asymétriques. Pourquoi? Comme tout autre objet, chaque feuille de verre se met à vibrer sous l'effet d'ondes sonores avec une certaine fréquence. Cette fréquence est liée à la masse de la feuille de verre. Dans le cas d'un double vitrage standard, les deux feuilles de verre ont la même épaisseur et ont donc aussi exactement la même masse. Exposées à un bruit d'une fréquence spécifique, elles se mettront à vibrer toutes les deux simultanément et se renforceront même mutuellement (résonance). Concrètement, les bruits venant de l'extérieur seront un peu plus facilement audibles à l'intérieur.

Si les deux feuilles de verre ont cependant une épaisseur et donc une masse différentes, elles se mettront chacune à vibrer à un bruit d'une autre fréquence et ne se renforceront plus (pas de résonance). De ce fait, le bruit provenant de l'extérieur sera finalement un peu moins audible à l'intérieur.

Une deuxième manière d'optimiser l'acoustique d'un double vitrage consiste à élargir le vide entre les deux feuilles de verre. Le double vitrage utilisé aujourd'hui est, en effet, à nouveau un bel exemple du 'principe masse-ressort-masse'. Elargir le vide revient donc à augmenter le ressort entre les deux masses.

Triple vitrage

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, un triple vitrage n'est pas forcément plus performant sur le plan acoustique qu'un double vitrage. Des tests révèlent qu'un vitrage de 4-16-4-16-4 réalise exactement les mêmes résultats 'moyens' qu'un vitrage de 4-16-4.

Dans le cas des fenêtres, le vitrage, mais également les grilles de ventilation constituent les principaux points critiques. Ici, on opte pour des grilles avec une mousse acoustique intégrée dedans
Dans le cas des fenêtres, le vitrage, mais également les grilles de ventilation constituent les principaux points critiques. Ici, on opte pour des grilles avec une mousse acoustique intégrée dedans

GRILLES DE VENTILATION

Il va de soi que des grilles de ventilation ouvertes au-dessus des fenêtres peuvent altérer sérieusement les performances acoustiques. Les producteurs de ces grilles ont évidemment réagi et conçu des variantes spéciales recouvertes à l'intérieur d'un matériau insonorisant.

JOINTS

Dans le cas de portes et fenêtres s'ouvrant, les joints entre le cadre et le vantail jouent bien entendu aussi un rôle. Qu'il s'agisse d'un joint double ou triple, ces joints doivent absolument être ininterrompus tout autour et être pressés avec suffisamment de force lors de la fermeture de la fenêtre. Les fenêtres à charnières invisibles et les portes d'entrée avec un profilé de seuil immergé ou non sont dès lors idéales.

PROFONDEUR DE LA PIÈCE

Un autre facteur encore est le rapport entre le volume total de la pièce et la superficie de la façade. Une petite surface de façade combinée à une grande pièce est plus performante sur le plan acoustique qu'une grande surface de façade combinée à une petite pièce. Un mode de construction compact, consistant à viser une surface de façade la plus petite possible pour un certain volume, est donc non seulement intéressant pour réussir plus facilement le test d'infiltrométrie, mais également pour obtenir un meilleur résultat acoustique.