naar top
Menu
Logo Print
30/10/2019 - LAURA ENGELS

LE DELTA (NAMUR): LA NOUVELLE MAISON DE LA CULTURE  

LA RENOVATION DE LA MAISON DE LA CULTURE: UN PROJET AMBITIEUX ET LUXUEUX (SAMYN & PARTNERS)

La maison de la culture, dont la rénovation approfondie signée Samyn & Partners a duré trois ans, se situe à l'avenue Golenvaux, tout près de la rue des Bouchers fraîchement réaménagée en bord de Sambre. Construit dans les années 60 d'après les plans de Victor Bourgeois, le bâtiment devait être rénové et agrandi pour répondre aux enjeux actuels et s'adapter à la résurrection de la rue des Bouchers.

LE BATIMENTmaisondelaculturebynight

Le bâtiment se composait d'une salle de spectacle de 400 personnes, située derrière un volume parallélépipédique de quatre étages avec une façade rideau orientée plein sud (avec vue sur la Sambre). Il est flanqué d'un volume parallélépipédique courbé de cinq étages, avec une forme en arc de cercle, une façade rideau à l'est et un pignon aveugle au sud.

Pour ce projet, on a conservé la construction existante, à l'exception des annexes derrière la scène et dans le coin nord-ouest du site. On a intégré une mezzanine dans le foyer de la grande salle 450 (1er étage) et ajouté un étage au volume en arc de cercle (4e étage). Le bâtiment a également été agrandi afin de pouvoir accueillir la programmation souhaitée. Ainsi, du côté est et devant le volume en arc de cercle, on a ajouté une rotonde et un porche d'accueil tandis que l'arrière au nord-ouest a été considérablement étendu.

CHANGEMENTS ET AGRANDISSEMENTS

Le nouveau bâtiment comprend entre autres: doorsnede

  • une petite galerie d'art
  • un restaurant et des commerces
  • des studios d'enregistrement et des salles de réunion
  • l'entrée pour les VIP, les artistes, le personnel et la zone logistique et technique
  • les vestiaires pour la scène et l'arrière-scène
  • un foyer et des loges pour les artistes
  • une médiathèque, des salles de cours et un atelier créatif
  • une conciergerie
  • des locaux administratifs
  • les locaux techniques
  • une salle d'exposition
  • une grande terrasse avec jardin
  • des studios pour les artistes
  • un hall d'entrée
  • un musée et des lieux de stockage pour les œuvres d'art

Tous les espaces publics sont accessibles séparément et directement via l'escalier principal et les nouveaux monte-charge.

toegangsmogelijkheden
Les différents accès depuis la rue des Bouchers et l'avenue Golenvaux sont indiqués sur cette maquette

LE SITE ET LES FLUX URBAINS

Le bâtiment est exposé aux rayons du soleil du matin au soir et aux vents principalement sud-ouest venant du parc. Les façades dégagées peuvent maintenant être exploitées de manière optimale pour la luminosité naturelle et la ventilation naturelle, sans poussière ni bruit. Le bâtiment forme une barrière contre les nuisances sonores provenant de l'avenue Golenvaux, ce qui rend la rue des Bouchers ensoleillée encore plus attrayante. Le réaménagement de l'environnement vise avant tout une circulation aisée des piétons, des personnes à mobilité réduite, des vélos et des chariots.

Le bâtiment est ancré dans son environnement de différentes manières. Ainsi, toute la façade sud donne sur la rue des Bouchers. Au niveau de l'avenue Golenvaux, la nouvelle rotonde fait ressortir le bâtiment dans l'environnement urbain. Depuis le boulevard Brunelle au loin, cette rotonde introduit le bâtiment en arc de cercle de Victor Bourgeois. Dépassant au-dessus de la rotonde, celui-ci acquiert un aspect majestueux.

MICROCLIMATS 

Une étude des microclimats dans et aux abords du bâtiment effectuée par Cenaero montre qu'il serait possible de prévoir une ventilation naturelle des locaux et de créer un climat confortable au niveau des entrées du bâtiment et de la rue des Bouchers.


lichtinval
Le bâtiment profite des rayons du soleil du matin au soir. Maintenant que les façades sont entièrement dégagées, l'architecte peut exploiter la lumière naturelle de manière optimale. Les grandes baies vitrées permettent de faire interagir les rayons du soleil avec l'intérieur.

Ventilation naturelle et acoustique

Progressivement, les bâtiments seront protégés du 'climat' urbain hostile et deviendront des 'boîtes' qui serviront à retenir ces effets néfastes et qui seront donc entièrement fermées. Heureusement, le centre de Namur, qui bénéficie d'une arrivée d'air suffisante grâce à sa situation et à la présence des rivières, n'est pas confrontée à ces désagréments. Il est donc possible ici de fondre le bâtiment dans son environnement. Les petites coupoles de lumière sur le toit de la grande salle, isolée du bruit, servent pour l'évacuation des fumées et l'éclairage naturel. Elle peuvent aussi être utilisées pour la ventilation naturelle, de même que les fenêtres qui s'ouvrent en pivotant.

Éclairage naturel

Des lamelles verticales à l'est et des jalousies horizontales sur les autres côtés permettent une occultation naturelle. Les scènes des trois salles sont éclairées naturellement via des tunnels lumineux.

PRESTATIONS

Pendant l'étude, on a accordé une attention particulière au patrimoine, à l'intégration des œuvres d'art existantes, à l'accès pour les personnes handicapées (label ‘Access-i’) et aux questions environnementales (certification Breeam en cours).