naar top
Menu
Logo Print
06/07/2018 - SAMMY SOETAERT

FEUILLE DE PLOMB: UNE POSE SIMPLE ET DURABLE POUR UNE SOLUTION IDEALE

bladloodPLUSIEURS APPLICATIONS

La feuille de plomb est un choix idéal pour la protection contre les infiltrations d’eau dans les murs et les encadrements de porte et fenêtre, sur les toits ou les lucarnes.

La résistance de cette matière première et son incroyable flexibilité en font un matériaux que les couvreurs apprécient tout particulièrement. On trouve dans l’assortiment, en plus de la feuille de plomb classique, plusieurs produits qui offrent davantage de possibilités, comme le plomb Venus, le plomb laqué et le plomb rainuré. Le poids du plomb en fait aussi une solution pour les réservoirs dans les applications pour l’industrie maritime – ou autre. Le plomb offre aussi une protection efficace contre le rayonnement (nucléaire) dans les centrales nucléaires et les hôpitaux. Enfin, le plomb peut aussi être utilisé comme isolation acoustique en étant intégré dans les panneaux sandwiches ou dans les panneaux de porte.

Pose des feuilles de plomb

La pose de feuilles de plomb est relativement simple, car le poids de la feuille lui permet de rester en place sans même être fixée. Elle ne nécessite donc pas d’outils particuliers, à part un couteau stanley et une batte à plomb. La batte à plomb sert à donner à la feuille de plomb assez flexible sa forme finale sans l’abîmer. Il est aussi important de rappeler que la feuille de plomb doit être traitée à l’huile de patinage avant la pose afin d’être protégée des intempéries. Si vous ne le faites pas, le plomb finira par blanchir (voir plus loin).

DIVERSE TYPES

venuslood
Le plomb Venus est la version améliorée de la feuille de plomb qui ne nécessite pas d’huile de patinage

Plomb Venus

Afin de répondre aux doléances du marché, on trouve depuis quelques années déjà du plomb Venus. Il a plus ou moins les mêmes propriétés que la feuille de plomb, mais sa surface a été améliorée. Plus besoin dès lors de patiner. Son prix est évidemment différent du plomb traditionnel, mais cette différence est largement compensée par la facilité de pose. De plus, vous n’aurez plus à gérer les plaintes des clients par rapport au blanchiment du plomb. Afin de ne pas abîmer le revêtement de la feuille, elle ne peut pas être appliquée au marteau en métal, mais bien uniquement à la batte à plomb.

kleurlood
Le plomb laqué a été conçu pour offrir
plus de choix de couleurs

Plomb laqué

Le plomb laqué présente aussi les mêmes propriétés que la feuille de plomb classique mais est laquée des deux côtés afin de créer une harmonie de couleur avec les couleurs traditionnelles des toitures et façades, comme l’orange brique et le gris ardoise. Il existe aussi un plomb laqué autocollant. Lorsqu’on travaille avec du plomb laqué, plus besoin d’huile de patinage non plus.

Plomb rainuré

Si le plomb laqué cible surtout le particulier et ses exigences esthétiques et visuelles, le plomb rainuré a été développé dans un souci de facilité de pose. Le plomb rainuré est une feuille de plomb dont la surface a été rainurée afin d’offrir une meilleure résistance au risque de rupture. La contraction et la dilatation suite aux variations de températures sont aussi nettement moins problématiques. On l’appli­que souvent sous une lucarne ou au faîte du toit.

Bladlood
La feuille de plomb est et reste une solution durable de revêtement de toiture

ASPECTS ENVIRONNEMENTAUX

Une étude réalisée par TNO (l’organisation néerlandaise des études en sciences naturelles appliquées) sur le cycle de vie du plomb montre qu’une feuille de plomb est un matériau de construction naturel et durable. On n’extrait plus le plomb comme minerai aujourd’hui, sauf en résidus des exploitations dans les mines d’argent. Le plomb aujourd’hui disponible sur le marché est donc un matériau recyclé, récupéré dans des bâtiments et des installations démolis, pour être fondu, raffiné et laminé en de nouvelles feuilles de plomb.

Précautions

Le plomb est un matériau reprotoxique à force d’exposition à long terme, ce n’est un secret pour personne. C’est pour cela que les canalisations d’eau en plomb sont aujourd’hui interdites et que l’essence sans plomb a été développée dans les années 1980. Ces mesures ont contribué à propager une image négative du plomb. Le fait de travailler avec du plomb ne représente qu’un risque minime pour les couvreurs, car de mesures simples permettent de réduire les risques à un niveau tout à fait acceptable. Ces mesures consistent essentiellement à empêcher le corps d’absorber les particules de plomb par ingestion ou inhalation. Après avoir travaillé avec du plomb, ou à chaque pause, pensez à vous laver les mains ou à porter des gants. Ne pas fumer pendant la pose de plomb est également une mesure aussi logique que simple à appliquer. Lorsque vous devez chauffer le plomb, faites-le à l’ex­térieur ou en portant une protection adaptée contre les vapeurs, afin que vous ne risquiez pas d’inhaler les fumées. Il n’en faut pas plus pour protéger les installateurs.