naar top
Menu
Logo Print
21/11/2018 - LAURENCE BLONDEEL

LE VITRAGE FEUILLETE OFFRE LA MEILLEURE PROTECTION ANTICHUTE

POURQUOI OPTER POUR DU VITRAGE DE SECURITE?

Le verre est un magnifique produit qui offre d'immenses possibilités et avantages dans le secteur de la construction. Cependant, s'il se casse, il représente un vrai danger: on peut se blesser sur les éclats, on peut tomber à travers une vitre ... De plus, ce matériau est moins résistant qu'un mur et souvent le talon d'Achille en cas d'effraction, de vandalisme, d'impacts de balles ou d'explosions. Il est donc conseillé de choisir un verre qui offre un maximum de protection. Dans cet article, nous abordons en détail le cadre juridique, la construction et les points à prendre en considération lors de l'installation d'un vitrage de sécurité.

veilig glas

DEFINITION ET CADRE LEGAL

Pour le secteur belge de la construction, c'est très simple. Seuls deux types de verre sont éligibles au label verre de sécurité, à savoir le verre trempé thermiquement et le verre feuilleté. Toutes les informations à ce sujet sont reprises dans la norme belge NBN S23-002. Ce document décrit les différentes applications architecturales et les situations dans lesquelles le verre de sécurité est obligatoire pour tous les types de bâtiments selon les catégories d'utilisation européennes. Il est important de savoir pour chaque application de verre distincte si la norme exige ou non l'utilisation de verre de sécurité. Vitrage isolant pour façades, parois intérieures vitrées, portes vitrées, toits vitrés, parois de douche et même miroirs ... pour tout, des règles clairement définies doivent être respectées, même si cela peut entraîner des coûts supplémentaires dans un projet. En cas de dommages, un juge invoquera la norme NBN pour désigner le responsable. C'est ce qui confère au NBN S23-002 son caractère contraignant.

DIRECTIVES PRINCIPALES

Vitrage vertical

Afin de déterminer si le verre de sécurité est nécessaire et quel verre de sécurité sera le mieux adapté aux applications verticales, vous devez vous poser ces trois questions, toujours dans le même ordre:
• La hauteur du parapet du verre est-elle supérieure, égale ou inférieure à 90 cm? Il s'agit de la hauteur entre le sol fini et le bord inférieur visible ou, en cas de fenêtres ouvertes, du haut du cadre de la fenêtre fixe;
• Y a-t-il un risque de chute au travers de la vitre ? On considère qu'il y a un risque de chute si le dénivelé entre chacun des deux côtés du verre est supérieur à 1,5 m ;
• Y a-t-il un espace accessible au public de l'autre côté de la vitre? Les espaces strictement privés tels qu'un jardin, une terrasse à l'arrière de la maison, etc. ne sont pas concernés.

veiligheidsglas
En cas de risque de chute au travers du vitrage, vous devez toujours opter pour du vitrage de sécurité feuilleté. Application ici à la Station Punta Helbronner (Italie), à une hauteur de 3.466 m

Sur la base de ces questions, on peut en fait arriver à une structure arborescente, afin de faire rapidement le bon choix du type de verre. Si la hauteur du parapet est d'au moins 90 cm, le verre de sécurité n'est pas obligatoire, même pour le verre isolant. La seule exception à cette règle concerne les espaces où se rassemblent de nombreuses personnes et qui sont situés en bordure d'un terrain de sport ou d'un terrain de jeux. Zones où, en d'autres termes, il y a un risque d'impact de balle sur le verre dans des circonstances normales. Si la hauteur du parapet est inférieure à 90 cm, s'il n'y a pas de risque de chute et s'il n'y a pas d'espace public de l'autre côté du verre, il vous faudra une fenêtre feuilletée du côté où l'on risquerait de tomber sur la vitre. Pour les vitrages isolants, il s'agit généralement de la fenêtre côté intérieur. Vous pouvez aussi opter pour du verre trempé, mais le vitrage extérieur devra également être en verre de sécurité. En effet, si le verre trempé se brise, l'effet garde-corps disparaît et l'on pourrait tomber au travers de la fenêtre intérieure. Pour des raisons budgétaires, vous devriez donc choisir du verre feuilleté dans la mesure du possible. S'il y a un espace public de l'autre côté, les deux côtés du vitrage doivent se composer de verre de sécurité trempé ou feuilleté. La plupart opte pour un vitrage isolant feuilleté double face: il est disponible plus rapidement, offre une meilleure isolation acoustique et est aussi plus efficace en termes de sécurité anti-effraction. S'il existe un risque de chute avec une hauteur de parapet moins que 90 cm, le choix est univoque. Le vi­trage devra être en verre feuilleté. Le verre trempé ne fait pas office de garde-corps sécurisé.

Vitrage incliné

Un verre incliné est un verre dont le degré d'inclinaison se situe entre 15° et 30° par rapport à l'axe vertical. Il ne s'agit pas forcément d'un vitrage de toit, décrit ci-dessous. Comme les éclats de verre peuvent encore tomber sur les personnes en contrebas dans le cas des vitrages inclinés, vous devez installer du verre de sécurité. Pour les vitrages isolants, cela s'applique aux deux faces du verre, dont l'une doit aussi être en verre feuilleté. La feuillure de fenêtre doit avoir au moins 25 mm de profondeur. La norme NBN S23-002 spécifie également des exigences claires concernant la fixation des lattes à vitrage.

glazen dakToitures et voûtes

Tout vitrage se trouvant au-dessus de nos têtes et impliquant un risque de chute d'éclats éventuels doit être en verre de sécurité feuilleté. Si vous optez pour un vitrage isolant, l'intérieur (vitrage inférieur) doit être feuilleté.

Plafonds de verre

Cette application diffère d'une toiture en verre en ce sens qu'elle est suspendue à un plafond existant, généralement pour des raisons esthétiques. La norme prescrit ici l'utilisation de verre de sécurité, mais vous avez le choix entre du verre de sécurité feuilleté et trempé.

Revêtements muraux en verre

L'objectif est d'éviter les blessures causées par des éclats désolidarisés. Cela peut se faire de différentes façons. D'abord en utilisant du verre trempé ou feuilleté. La deuxième option concerne le verre non trempé, où la surface de collage entre la plaque de verre et la structure porteuse est assurée sur toute la surface (par exemple en appliquant une feuille adhésive sur toute la face arrière). La troisième option porte sur le verre non trempé, partiellement collé au moyen de bandes verticales de colle ou de bandes adhésives d'au moins 10 mm de large sur toute la hauteur du verre, avec un espacement maximum de 15 cm entre les bandes.

TYPES DE VERRES DE SECURITE

Comme nous l’avons souligné plus haut, en Belgique, seuls deux types de verre entrent dans la catégorie du verre de sécurité: le verre trempé thermiquement et le verre feuilleté.

veilig glas
Vous ne savez toujours pas de quel côté du vitrage isolant vous devez utiliser du verre de sécurité? Pas de souci: la norme NBN S23-002 laisse peu de place au doute ou à l'interprétation

Verre trempé

Avant le durcissement, le verre subit une préparation minutieuse: découpe sur mesure, léger meulage des bords du verre et évidements éventuels (si le client le souhaite). Pendant la trempe, le verre est déplacé d'avant en arrière dans un four de trempe pour éviter les déformations à mesure que la température de traitement approche. La sur­face du verre se refroidira plus rapidement que le cœur de la plaque de verre, ce qui créera des contraintes de traction et de compression dans le verre, le rendant environ cinq fois plus résistant qu'une plaque de verre non trempée. Impossible de transformer par la suite une plaque de verre trempé. La découpe ou un choc important sur le verre qui entraîne une rupture libère toutes les tensions dans le verre. Il se désintégrera alors en petits gra­nu­lés non coupants et donc sans risque. Le verre trempé tire donc sa fonction protectrice de ces deux propriétés: sa résistance et son modèle de rupture. En cas de rupture, il n'y a plus de barrière de protection: il est donc interdit d'utiliser du verre trempé dans les situations où une protection anti-chute est nécessaire!

Verre feuilleté

Le verre de sécurité feuilleté se compose de deux ou plusieurs vitres collées ensemble sur toute la surface. Cela se fait au moyen de films de polybutyral vinylique (PVB) transparents, mats ou colorés. Le collage final de ce ‘sandwich’ de verre et de films PVB s'effectue en autoclave, sous une forte pression de 10 bars, à une température élevée de +/- 140 °C, et ce pendant plusieurs heures. Il existe aussi d'autres types de films de sécurité pour la fabrication du verre feuilleté, qui offrent une résistance et une rigidité supplémentaires à la plaque de verre. La principale propriété du verre feuilleté est que tous les éclats adhèrent à ces films PVB, la plaque de verre continuant donc de former une barrière anti-chute et limitant le risque de blessures puisqu'aucun éclat ne se détache. Le verre feuilleté doit être noté comme suit: XY.Z, où X = épaisseur en mm de la première vitre, Y = épaisseur en mm de la deuxième vitre et Z = nombre de films PVB de 0,38 mm d'épaisseur chacun. L'utilisation du verre feuilleté est recommandée ou obligatoire lorsqu'il y a un risque de chute ou lorsque des fragments de verre peuvent tomber sur des personnes.

Combinaison de verres de sécurité

Tous les types de verre de sécurité, qu'il soit feuilleté, trempé ou résistant au feu, peuvent dans la plupart des cas être combinés avec d'autres propriétés du verre: isolation thermique, protection solaire, vitrage acoustique ou décoratif, protection contre la condensation ou verre autonettoyant ... Bien entendu, vous devez toujours respecter les directives de la NBN S23-002! Votre fabricant de verre pourra vous aider à y voir plus clair dans le large éventail de combinaisons possibles.

POSE DU VERRE DE SECURITE

Vous ne savez toujours pas de quel côté du vitrage isolant vous devez utiliser du verre de sécurité? Pas de souci: la norme NBN S23-002 laisse peu de place au doute ou à l'interprétation. Un autre défi, cependant, consiste à déterminer la bonne épaisseur de verre. Vous n'aurez pas assez de vos deux mains pour compter le nombre de critères à prendre en compte: dimensions du vitrage, nombre de faces d'appui, vitrage vertical ou incliné, emplacement du bâtiment, hauteur du bâtiment, hauteur du vitrage en façade, exposition au vent, nature du terrain ... La méthode de calcul de l'épaisseur ou de la composition du verre est devenue plus stricte et plus complexe dernièrement. Tout est lié aux modifications de l'architecture (fenêtres plus grandes, bâtiments plus hauts, techniques de fixation spéciales, etc.) et du climat (tempêtes plus violentes et plus fréquentes). C'est pourquoi la Fédération de l'Industrie du Verre (FIV) s'est mobilisée. Elle a ainsi développé un outil informatique, VITRALYS®. Ce dernier vous permet de calculer facilement la composition ou l'épaisseur du verre pour les vitrages de façade et de toiture.

Vitralys
La Fédération nationale de l’Industrie du Verre a développé le programme Vitralys pour le calcul de la composition et de l’épaisseur des vitrages