naar top
Menu
Logo Print
22/11/2018 - ELISE NOYEZ

EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE CONTRE L'AMIANTE

LA PROTECTION RESPIRATOIRE EST LA PREMIERE PREOCCUPATION - MAIS PAS SEULEMENT

Les équipements de protection individuelle constituent un pilier central dans l’élimination sécurisante des produits d’amiante tant pour les entrepreneurs réguliers que pour les désamianteurs. Les principales fonctions sont la protection respiratoire et l’évitement du contact entre le corps et les fibres d’amiante. Les produits suivants sont vitaux.

asbest
Het gebruik van de juiste persoonlijke beschermingsmiddelen is een verplichting voor al wie een asbestwerf betreedt

MASQUE

Etant donné les risques pour la santé liés à l’inhalation des fibres d’amiante, la protection de la respiration dans les travaux liés à l’amiante est une priorité absolue. En fonction de la nature des travaux, différents produits entrent en considération:

  • Masque antipoussière jetable de classe de filtre FFP3: les masques antipoussière jetables sont le minimum absolu de la protection respiratoire et peuvent uniquement être utilisés dans les travaux qui peuvent se dérouler selon la méthode des manipulations simples. Ils doivent toujours avoir la plus haute classe de filtre, à savoir FFP3.
  • Masque semi-facial ou entièrement facial avec filtre antipoussière: les masques semi-faciaux ou entièrement faciaux doivent être munis au minimum d’un filtre à particules P3. Ce type de protection respiratoire est conseillé pour les entrepreneurs réguliers qui risquent davantage d’entrer en contact avec des matériaux contenant de l’amiante. Si l’analyse des risques montre qu’une protection contre les gaz ou vapeurs est nécessaire, on doit utiliser des filtres combinés.
  • Masque semi-facial ou entièrement facial avec unité soufflante: on obtient la protection respiratoire la plus approfondie par l’utilisation d’un masque semi-facial ou entièrement facial avec unité soufflante. Cette pompe de ventilateur sur batterie portable doit être munie au minimum de filtres à particules P3 pour les travaux liés à l’amiante (sans unité soufflante, de tels filtres provoquent une trop grande résistance respiratoire en cas d’utilisation de longue durée). Ceci est l’équipement standard pour les désamianteurs agréés.
  • Protection respiratoire indépendante de l’environnement: enfin, il existe également une protection respiratoire par laquelle de l’air provenant par exemple de bouteilles est soufflé à volume constant, et généralement avec une surpression, dans une coiffe ou un masque.
asbest, adembescherming, pbm
Des lunettes ne sont donc pas obligatoires dans l’utilisation d’un masque entièrement facial. Bel et bien avec tous les autres masques.

LUNETTES DE SECURITE

En fonction du type de protection respiratoire, des lunettes de sécurité font aussi partie de l’équipement de base. Il s‘agit de protéger complètement le visage. Des lunettes ne sont donc pas obligatoires dans l’utilisation d’un masque entièrement facial. Bel et bien avec tous les autres masques.

COMBINAISON

Outre le visage du travailleur, on doit protéger entièrement le reste de son corps et ses vêtements. Ceci se fait au moins avec une combinaison étanche à la poussière avec capuchon, qui protège contre les agents chimiques et biologiques (catégorie III, type CE 5, conforme à NBN EN ISO 13982). Pour éviter la propagation des fibres d’amiante lors du nettoyage des vêtements de travail, il est conseillé dans tous les cas d’utiliser des combinaisons jetables.

GANTS

Les mains du travailleur doivent être protégées par des gants qui satisfont aux normes NBN EN 388 et NBN EN 16528-1 et qui sont choisis en fonction de l’analyse des risques. Tenez compte de la préhension et évitez autant que possible que les fibres d’amiante puissent adhérer. L’utilisation de produits jetables est à nouveau conseillée.

couveusezak, asbest, pbm
Comme l’élimination de l’isolation (contenant de l’amiante) autour des conduites peut entraîner des risques supplémentaires, on utilise souvent des sacs couveuse spéciaux

CHAUSSURES

Il vaut mieux utiliser des bottes avec, pour autant que la nature des travaux le permet, un profil limité dans la semelle. Des chaussures hautes permettent de bien protéger et couvrir toutes les parties du corps, tandis qu’une semelle plus plane est plus facile à nettoyer. En guise de sécurité accrue, des protections de chaussure jetables peuvent être placées sur les bottes.

RUBAN ADHESIF

Pour garantir que les fibres d’amiante ne se déposent pas sur les vêtements ou le corps du travailleur via les coutures ou autres ouverture, toutes les fermetures à glissière et autres coutures –par exemple à hauteur des poignets et des chevilles – doivent être protégées par un adhésif. En principe, ceci est possible avec un solide ruban adhésif étanche (à base de textile), quoique le travailleur ait tout intérêt à se faire accompagner par un fournisseur spécialisé.

CREMES POUR LA PEAU

La seule utilisation d’EPI n’est naturellement pas suffisante. Un important point d’attention, mais auquel on contrevient très souvent, est l’utilisation correcte de ces équipements. Les principes suivants doivent dès lors être gardés à l’esprit et respectés à tout moment.