naar top
Menu
Logo Print

PLUS SILENCIEUX ET PLUS ECOLOGIQUE

Réglementation compresseurs mobiles

Les performances sans cesse plus élevées des compresseurs entraînent un plus grand éventail de possibilités, mais, à l'instar des autres machines, ils sont aussi soumises à une réglementation stricte des émissions de bruit et de gaz d'échappement.

Gaz d'échappement

La normalisation COM3 ou 'normalisation offroad', active depuis janvier 2007, comprend la régulation pour tous les moteurs non-automobiles comme ceux des bouteurs, compresseurs, ... La quantité de gaz d'échappement admise pour ces moteurs est basée sur la puissance nette installée.

A partir de janvier 2014, la législation sur l'émission pour les moteurs diesel offroad de 75 à 560 kW a été renforcée. Sur le marché européen, il convient de suivre désormais la norme EU Stage IV, les particules de poussière et le NOx émis étant quasi nuls pour la plupart des catégories.

Afin de satisfaire à ces normes plus strictes, les fabricants de compresseurs recourent à des technologies écologiques, comme la recirculation des gaz d'échappement refroidis (cooled EGR), les catalyseurs (par exemple DOC, Diesel Oxidation Catalyst) et DPF (Diesel Particulate Filter).

L'utilisation de carburant ayant une faible teneur en soufre et d'huile de moteur 'low-ash' contribue aussi à réduire les valeurs d'émission.

Bruit

Depuis janvier 2006, la norme de bruit est valable pour tous les appareils de chantier, y compris les compresseurs. Un compresseur ayant une puissance nette installée de maximum 15 kW peut produire un volume sonore maximal autorisé de 97 dB/kW. En matière d'émission de bruit, il suffit de la 'Déclaration sur l'honneur' du fabricant affirmant que le compresseur satisfait à la norme de bruit en vigueur. Sur chaque machine est aussi mentionné que l'appareil est 'conforme 98LWA' (conforme aux normes de bruit maximales autorisées), de sorte que la responsabilité de l'utilisateur final est en principe couverte.