naar top
Menu
Logo Print

COMMENT RENDRE L'ENVELOPPE DU BATIMENT ETANCHE A L'AIR?

Enumeration des produits les plus utilisés pour obturer les joints et interstices

Une finition étanche à l'air, certainement dans la nouvelle construction, est incontournable. Pour atteindre le niveau E souhaité, la construction étanche à l'air est une nécessité. Pour obturer les joints et les interstices, toutes sortes de produits existent sur le marché, chacun avec ses propres applications et points d'attention lors de l'application. Les plus utilisés sont les adhésifs, les membranes, les mastics et les mousses. Le meilleur choix dépend de l'application. II est conseillé de toujours consulter la fiche technique du produit, afin de savoir à l'avance pour quelle application le produit est le plus adéquat et à quelles prescriptions et facteurs environnementaux il convient de satisfaire lors du montage. Car, outre le bon produit, l'application exerce une forte influence positive ou négative sur la qualité.

ADHESIFS

Le matériel

Les adhésifs (ou bande adhésive) sont constitués d'un support en papier ou en plastique (par exemple. PE ou PP) avec une couche de colle autocollante.

Applications

Les adhésifs sont utilisés principalement pour coller les membranes et les films entre eux et pour l'assemblage entre les membranes et la construction (p.ex. la fixation de pare-vapeur sur la menuiserie et la maçonnerie). Ils sont aussi utilisés pour coller les ajustements constitués d'un support minéral, de bois et dérivés de bois. Certains adhésifs peuvent être enduits et se destinent à l'ajustement avec le plâtrage.

Placement

La principale condition pour l'utilisation de bandes adhésives est que le support doit être égal et exempt de poussière, de graisse et de gel. Un primer doit être appliqué d'abord sur un support fibreux insuffisamment porteur (p.ex. panneaux de fibres de bois). Pour une bonne adhérence, l'adhésif doit être bien comprimé (p.ex. avec un rouleau de compression ou une spatule) et les adhésifs doivent se recouvrir de 2 cm minimum. Si l'adhésif a trop froid lors de l'application (généralement inférieur à 5 °C, cependant, il existe aussi sur le marché des adhésifs qui collent jusqu'à -10 °C), l'adhésivité est menacée. Bon nombre d'adhésifs restent de préférence protégés contre de trop grandes concentrations et une trop forte lumière UV après l'encollage.

Avantages et désavantages

Le principal avantage est qu'il s'agit d'un produit 100% étanche à l'air, prêt à l'emploi et donc d'application rapide. Pas de temps d'attente, et on peut travailler proprement sans renverser. Les désavantages sont les exigences que posent les adhésifs en termes de support et de circonstances. L'important pour l'étanchéité à l'air est de choisir des adhésifs les plus élastiques possible et de placer les adhésifs sans tension.

MEMBRANES FIXES

Le matériel

Une membrane fixe est une bande d'obturation composée de caoutchouc (EPDM) ou de plastique. La bande d'obturation peut disposer d'une bandelette autocollante, mais doit en tout cas encore être encollée avec une colle liquide (ou un mastic). Pour encoller des membranes de caoutchouc, on travaille encore souvent avec des colles à base de solvant, mais les colles à base de silicones modifiés (colles hybrides) progressent fortement. Les colles hybrides ont un comportement d'adhérence universel (elles continuent de coller sur quasi tous les matériaux). Elles peuvent être utilisées pour l'encollage de membranes aussi bien en caoutchouc qu'en plastique. Il existe aussi des membranes qui, tout comme les adhésifs, sont entièrement autocollantes.

Applications
  • Les membranes en caoutchouc sont utilisées avant tout comme étanchéité à la pluie battante dans le bas des fenêtres coulissantes et des fenêtres jusqu'au sol (autour des appuis de fenêtre et des seuils), et comme bandes de façade derrière les façades ventilées. Elles ont aussi une fonction complémentaire d'étanchéité à l'air.
  • Les membranes plastiques font office de bande d'étanchéité à l'air aux ajustements de fenêtre et de porte (films).

L'encollage est possible, e.a., sur les supports minéraux et en bois grâce à l'utilisation d'une colle liquide. C'est une bonne solution pour les supports inégaux.

Placement

Là où la bandelette autocollante est collée, la surface doit être débarrassée de la poussière, de l'humidité et de la graisse. Aux endroits où la colle liquide est appliquée, la poussière et le revêtement éventuellement détaché (p.ex. restes de mortier) sont éliminés.

  • Les membranes en caoutchouc sont encollées l'une sur l'autre en veillant à l'écoulement de l'eau (de bas en haut). L'important est d'utiliser la bonne colle. En effet, le caoutchouc est un matériau difficile à encoller qui exige une colle spéciale (qui peut être différente par marque de caoutchouc). Lors de l'encollage, une attention accrue doit être accordée aux angles (veillez à un recouvrement important dans les coins ou repliez le coin) et aux chants saillants (veillez, p.ex. sur la menuiserie en aluminium, à ce que le caoutchouc ne soit pas perforé lors du placement).
  • Les membranes plastiques sont posées sur le cadre des fenêtres et portes avant de placer la menuiserie, ou sur les fenêtres et portes existantes dans la rénovation. L'encollage de la membrane plastique sur le cadre se fait avec la bandelette autocollante. Dans les coins, on doit prévoir des plis ou un recouvrement. Ensuite, la menuiserie est fixée (les fenêtres, par exemple, avec des ancres de fenêtre), le joint entre la menuiserie et le gros œuvre est rebouché (avec une mousse, par exemple) et ensuite, la membrane est encollée sur le gros œuvre avec la colle liquide et comprimée de manière à réaliser un assemblage étanche à l'air. Sur les films, on peut enduire directement. Certains films sont enduits. Les films sont munis d'un treillis d'armature pour faciliter l'enduisage. Ce treillis est enduit entre deux couches de gypse. On place une couche de gypse dans le bas et dans le haut.
Avantages et désavantages

Les membranes fixes garantissent une bonne étanchéité à l'air à long terme, si leur placement est correct. Elles sont assez élastiques, l'utilisation de colles liquides diminue les exigences posées au support et le pouvoir couvrant des colles liquides (la matière pâteuse remplit les irrégularités) est un avantage. La pose de membranes fixes réclame du temps et l'utilisation de membranes plastiques implique plusieurs parties (les membranes plastiques sont posées de préférence sur la menuiserie avant la pose). Certains fabricants de fenêtre et de porte collent les membranes d'étanchéité à l'air sur les cadres de fenêtre et de porte avant livraison, pour ne plus le faire sur place.

MEMBRANES LIQUIDES

Le matériel

Une membrane liquide est une pâte polymère à base d'eau ou hybride. Il existe des membranes liquides sur le marché qui peuvent être brossées (renforcées de fibres de verre) ou pulvérisées (sans fibres de verre).

Applications

Le but des membranes liquides est d'obturer de petits joints et interstices (pas plus grands que quelques mm), et non pas des matériaux 100% étanches à l'air. Les membranes liquides pulvérisables s'utilisent surtout pour la finition étanche à l'air des ajustements sol-mur et mur-plafond. Pour les ajustements de fenêtre et de porte, et les passages, on utilise surtout la variante brossable. Aux températures de moins de 5 °C, l'application des membranes liquides est plus difficile. Aux températures négatives, elles n'agissent pas. Les membranes liquides à base d'eau conviennent le mieux aux supports poreux. Sur les supports non poreux (p.ex. verre, bitume, PE, etc.), la pâte n'adhère pas ou sèche plus difficilement, tout comme à des températures trop basses et une humidité trop élevée. Les membranes hybrides ont un modèle d'adhérence plus universel et se comportent bien sur les supports non poreux. La pâte hybride pose une couche plus épaisse et plus élastique que la variante à base d'eau, et résiste mieux à l'humidité.

Placement

Idéalement, une membrane liquide est conservée et appliquée à température ambiante. D'abord, le support est séché, dépoussiéré et dégraissé. Pour les pâtes hybrides, un support sec est moins important, elles s'appliquent éventuellement sur un support légèrement humide. Après la préparation du support, la pâte est étalée non diluée et de façon uniforme, avec une brosse à peinture murale adéquate ou un appareil de pulvérisation airless dans l'épaisseur de couche souhaitée.

Avantages et désavantages

Les membranes sont livrées prêtes à l'emploi et leur application est facile et rapide. Mais il faut satisfaire aux conditions relatives au support et à la température de traitement pour bien sécher la pâte. Les joints plus grands doivent d'abord être rebouchés à la main.

MASTICS

Le matériel

Les mastics de jointoiement sont un matériau liquide épais, de composition similaire à celle des colles. Les mastics restent élastiques après séchage et peuvent donc compenser le mouvement du joint. Le degré de compensation d'un joint est exprimé en classes (jusqu'à la classe 25). Plus la classe est élevée, plus le mouvement du joint est compensé. Les classes se retrouvent sur le marquage CE du produit (dans la déclaration de prestation ou sur l'emballage). Pour l'étanchéité à l'air, les mastics acryliques, les mastics hybrides et les mastics silicones sont e.a. mis en œuvre.

Applications

Les mastics spécifiques pour l'étanchéité à l'air s'utilisent dans le bâtiment, pour reboucher les joints entre le plâtrage et la maçonnerie, et les joints aux appuis de fenêtre, entre la plinthe et le mur entre la maçonnerie, etc. Les mastics acryliques sont souvent appliqués. Ils atteignent des classes entre 7,5 et 12,5, et sont recouvrables. Les mastics hybrides sont aussi recouvrables, mais compensent un mouvement plus grand. Ils sont disponibles en classes jusqu'à 25. Les mastics silicones atteignent aussi des classes jusqu'à 25, mais ne sont généralement pas recouvrables. Les mastics adhèrent le mieux aux supports secs et exempts de poussière, légèrement poreux. Pour l'adhérence sur les matériaux non poreux (p.ex. métal, verre etc.), les mastics silicones sont généralement utilisés. Pour la pierre naturelle en particulier, des mastics hybrides et des mastics silicones adaptés sont disponibles. Les mastics étanches à l'air ne s'utilisent que dans les joints de moins de 2 cm.

Placement

Dans les joints de grandes dimensions, on applique d'abord un remplissage de dos pour obtenir une adhérence optimale. Les joints sont remplis avec un pistolet à mastic.

Avantages et désavantages

Ces mastics de jointoiement compensent bien le mouvement des matériaux grâce à leur élasticité. Ils ne sont pas l'équivalent aux membranes. Pour un résultat étanche à l'air optimal et de longue durée, le mieux est d'associer membranes et mastics de jointoiement.

MOUSSES

Le matériel

Les mousses sont à base de polyuréthane. Les mousses étanches à l'air sont une variante élastique. Elles sont étanches à l'air, précisément parce qu'elles peuvent compenser le mouvement.

Applications

Elles s'utilisent surtout en raison de leur action isolante (appliquées entre le gros œuvre et la menuiserie placée), mais il existe des mousses pouvant être utilisées pour l'étanchéité à l'air dans certaines applications. Le degré d'étanchéité à l'air dépend de l'épaisseur et de la largeur du joint (idéalement, environ 2 cm de large et au moins 6 cm de profondeur). La mousse pour réaliser l'étanchéité à l'air s'utilise surtout dans les fenêtres avec un encadrement. La mousse est appliquée entre les moulures de l'encadrement et le gros œuvre.

Placement

Le support exempt de graisse et de poussière est d'abord humidifié. Pré-humidifier résulte dans une meilleure structure cellulaire de la mousse et améliore du reste l'adhérence. Le joint est rempli de bas en haut et seulement aux deux tiers, parce que la mousse se dilate encore pendant le durcissement. On utilise un pistolet à mousse. Il existe des mousses all- seasons qui se comportent bien à basses températures également.

Avantages et désavantages

La mousse combine l'isolation et l'étanchéité à l'air dans un mouvement, mais ne s'utilise que dans des conditions limitées, à savoir quand le joint n'est pas trop large et assez profond.