naar top
Menu
Logo Print
14/03/2018 - SARIE ROOMS

2018 S’ANNONCE COMME UN GRAND CRU POUR LA CONSTRUCTION

LA FEMA ET FEPROMA DONNENT LE TOP DEPART D’UNE NOUVELLE SAISON DE CONSTRUCTION

La saison de construction est à nos portes et la FeMa et Feproma reviennent sur les doutes que nous aura laissé la saison hivernale. La logistique, l’un des élé­ments essentiels du secteur, se tourne vers des solutions écologiques, plus chères et alternatives. Les avancées et défis du numérique étaient aussi au programme lors de l’intervention de la fédération belge dans le cadre de la réception Batibouw pour les négociants et fabricants de matériaux de construction. La solution est claire: collaborer au-delà des frontières de la concurrence et des prix.

FeMa en Feproma kopstukken
De g. à dr.: Marnix Van Hoe (FeMa), André De Groote (FeMa), Barbara Leus (Jeunesse FeMa)
et Frank Van Zeebroeck (Feproma)

PAS D’AVENIR PROMETTEUR SANS PROGRES

Pour la première fois depuis des années, nous observons une tendance positive auprès des entrepreneurs. Ils annoncent pour cette année une croissance du volume de travail de 3%. La Banque Nationale a annoncé une croissance de 4,6% pour le secteur en 2017. Le secteur est plus actif, les livraisons de matériaux PUR/ PIR se stabilisent et on enregistre une croissance. L’avenir s’annonce prometteur. Pourtant, le président de la FeMa, André De Groote, a tenu à souligner plusieurs points d’attention et de travail. A l’occasion de la 82e assemblée générale statutaire annuelle de l’association professionnelle, il a évoqué les thèmes qui ont fait douter le secteur sur sa raison d’être et sur l’intérêt de poursuivre ses activités.

Logistique

“La logistique est notre activité principale, livrer des biens à temps et au prix le plus bas possible, c’est pour cela que nous sommes bons. Nous devons prendre plein de choses en compte”, ajoute André De Groote. “Les émissions de CO2 devront être réduites. Les villes refusent peu à peu leur accès aux véhicules roulant au diesel.” Selon lui, les fabricants courent le risque de voir leur marge disparaître dans des coûts de transport revus à la hausse. André De Groote appelle ses partenaires à collaborer et à miser sur les transports électriques et par voies d’eau dans les villes.

Défis numériques

Les avancées numériques représentent un défi pour les négociants en construction. “Je parle ici du partage électronique des infos de base (Andimac en Espagne), des systèmes de facturation EDI (SNCB – Royaume-Uni), de l’e-commerce, du BIM et du GS1”, poursuit André De Groote. Le dernier point concerne une organisation en charge de développer des standards et de les intégrer à la communication électronique entre les entreprises. “Au sein de notre organisation européenne Ufemat, nous y trouvons de nombreux avantages, mais ici aussi, la collaboration sera la solution.”

THE PERKS OF FEPROMA

La quête d’un partenariat harmonieux entre fabricants et négociants dans les matériaux de construction est d’une importance capitale selon le président de Feproma, Frank van Zeebroeck. Il a insisté sur les avantages de l’affiliation à Feproma: “En tant que membre et négociant FeMa, vous avez la garantie d’acheter des matériaux de construction qui répondent aux exigences de qualité et aux normes et réglementations légales les plus strictes imposées par les autorités belges et européennes.” Il a rappelé que les membres continuent d’investir dans le développement de solutions innovantes. La fédération propose aussi un soutien commercial et technique, des formations, des solutions logistiques, des investissements dans des projets et des innovations durables, dans des solutions de recyclage, dans l’optimisation des flux logistiques, dans une politique d’entreprise socialement responsable et dans bien d’autres éléments encore.

Team Feproma et FeMa

L’objectif de Feproma est de collaborer avec la FeMa afin de soutenir le redressement économique, pour que les entrepreneurs, négociants et fabricants puissent en profiter à leur tour. “Du respect mutuel, de l’écoute envers les besoins de chacun, une communication ouverte, un discours honnête et des situations qui profitent à tous, voilà sur quoi porte essentiellement notre collaboration”, explique Frank Van Zeebroeck.

LA JEUNESSE FEMA SE DEVELOPPE

Enfin, on voit de plus en plus de jeunes au sein de la FeMa. “La jeune génération ne reste pas en retrait et tire beaucoup de leçons du marché”, explique la présidente de la Jeunesse FeMa, Barbara Leus. “Trois membres Feproma nous ont rencontrés. Toutes ces rencontres intéressantes sont importantes pour le maintien des bons contacts entre négociants et fournisseurs.” Barbara Leus projette de poursuivre sur cette voie et publiera bientôt le calendrier des prochaines visites en entreprise.

L’administrateur de la FeMa et secrétaire général d’Ufemat Marnix Van Hoe a profité de l’occasion pour annoncer le prochain congrès Ufemat qui se tiendra du 25 au 28 octobre à Lisbonne. Plus d’informations sur
www.ufemat.eu. 