naar top
Menu
Logo Print
30/04/2019 - FRANÇOISE SOETENS

"POUR BIEN VENDRE, IL FAUT SURTOUT BIEN ACHETER"

Lietar à Strépy-Bracquegnies loue la collaboration avec Asamco

Forts de plus de 40 ans d’expérience, les établissements Lietar se sont forgé une solide réputation dans le domaine de la vente et de la location d’outillage tant pour les professionnels que les particuliers avertis. Ils ont rejoint le groupe Asamco en 1997 dans le but de diversifier davantage leur offre et de développer les con­tacts avec les collègues. Rencontre avec David Lietar, fils du fondateur de l’entre­prise et de son épouse Sophie Mainil qui l’a rejoint en 1998.

gérants
Les gérants David Lietar et Sophie Mainil

DE LA QUINCAILLERIE ...

C’est en 1975 que les parents de David, Paul Lietar et Francine Dupont ouvrent leur petite quincaillerie à La Louvière. Quelques années plus tard, en 1984, ils déménagent à Haine-Saint-Paul dans un bâtiment de 500 m² sur deux étages.

La clientèle est essentiellement composée de professionnels et de quelques particuliers avertis. Les produits proposés sont du haut de gamme, essentiellement destinés aux professionnels. En 1992, David Lietar entre dans l’entreprise et son épouse Sophie Mainil le rejoint en 1998 pour le seconder en matière de ressources humaines, de comptabilité et de marketing. En 2003, le couple reprend en son nom les activités des parents.

… A LA VENTE ET A LA LOCATION D’OUTILLAGES

Depuis, l’entreprise évolue de manière exponentielle. Les nouveaux propriétaires ont une nouvelle approche du marché et décident de devenir membre du groupement d’achat Asamco en 1997. Le but est évidemment de diversifier l’offre, tout en obtenant de meilleures conditions d’achats et de développer les contacts avec les collègues.

“Il est toujours plus facile de s’entendre avec les collègues quand on sait qu’on a tous les mêmes conditions et qu’on a des clients en commun”, souligne David Lietar. “De plus, nous sommes libres de choisir ce que nous voulons dans le catalogue d’Asamco et de compléter éventuellement avec d’autres marques, ce qui permet d’avoir un assortiment libre, divers et complexe. Je n’étais dans la société que depuis quelques années, avec sans doute un regard neuf sur les activités de l’entreprise, mais cette affiliation me semblait être un bon moyen de se développer.”

LIETAR EN BREF

  • 1975: création par Paul Lietar et Francine Dupont à La Louvière
  • 1984: déménagement vers un bâtiment de 500 m² à Haine-Saint-Paul
  • 1992: David Lietar entre dans l’entreprise
  • 1997: affiliation à Asamco
  • 1998: Sophie Mainil, l’épouse de David Lietar, rejoint l’entreprise, en tant que responsable des RH, de la comptabilité et du marketing
  • 2003: reprise de l’entreprise
  • 2013: déménagement vers une aire avec une surface de 6.000 m² couverts à Strépy-Bracquegnies, pour un investissement de 5 million d’euros
  • 2019: 40 collaborateurs
    • Ventes: 75% des activités (24 personnes)
    • Location: 25% des activités (16 personnes)

AU CROISEMENT DES AUTOROUTES

En 2013, les établissements déménagent à Strépy-Bracquegnies dans des bâtiments à la mesure des services que David et Sophie souhaitent rendre. L’accès est très aisé, puisque les bâtiments sont situés au croisement des axes autoroutiers, à 15 minutes de Binche, de Soignies, de Charleroi, de Mons ou de Nivelles. L’entreprise qui occupe un total de 6.000 m² couverts, se situe juste au croisement des autoroutes E42 et E19, à la sortie Le Roeulx. Un emplacement de choix au croisement de routes importantes en Wallonie.

EN ATTENTE DE FORMATIONS

bâtiment
Les bâtiments de Lietar sont visibles de loin grâce à leur belle couleur rouge

L’entreprise emploie actuellement une quarantaine de personnes dont 8 collaborateurs de la première heure. La formation est assurée chez Lietar. “Les fournisseurs organisent malheureusement trop peu de formations et/ou trop ciblées”, nous dit David Lietar. “Les fournisseurs organisent malheureusement trop peu de formations et/ou trop ciblées.”

“Quant à la gestion du personnel, c’est parfois très difficile d’en trouver”, nous dit Sophie, “mais une fois que nous les avons trouvés, nous les gardons. Les nouveaux locaux ont d’ailleurs été conçus pour le bien-être de tous avec même une aire de pétanque pour les beaux jours! De plus, nous accordons beaucoup d’importance à ce que pense le personnel. Nous aimons discuter des projets entre nous, mais aussi avec nos collaborateurs. Nous ne voulons, en aucun cas, freiner les envies de chacun.”

6.000 M² COUVERTS

Les nouvelles installations s’étendent sur un total de 6.000 m² couverts, avec deux bâtiments distincts, l’un pour la vente, l’autre pour la location et trois ateliers de réparation qui demandent beaucoup de savoir-faire et de main-d’œuvre. Ces ateliers confirment l’importance de la notion de services chez Lietar. Il ne suffit pas de vendre un outil, il faut ensuite pouvoir l’entretenir et le cas échéant, le réparer. Idem pour les machines en location qui doivent être contrôlées à chaque retour. A l’heure actuelle, les ventes représentent 75% des activités et occupent 24 personnes, tandis que la location représente 25% et occupe 16 personnes.

En collaborant avec Asamco, le chiffre a plus que double en 2007

INVESTISSEMENT DE 5 MILLION D’EUROS

Les investissements pour cette nouvelle implantation se sont élevés à 5 millions d’euros. “Notre meilleure publicité, ce sont les bâtiments en eux-mêmes qui se voient de loin avec leur belle couleur rouge ainsi que les activités réalisées sur le parking entre les deux bâtiments et qui se voient de la route. Nous avons mis une dizaine d’années pour monter ce projet. Nous sommes partis du besoin que nous avions et pas du budget. C’est plus cher que ce que nous avions prévu, mais la localisation et les bâtiments sont aujourd’hui notre meilleure publicité. La visibilité est très importante. Nous avons de plus en plus de clients qui viennent de Charleroi et de Mons, mais aussi de plus loin, de Chimay, par exemple.”

magasin
La surface couverte totale de Lietar est de 6.000 m²

INTERNET ET LES RESEAUX SOCIAUX

“Notre communication se fait aussi de plus en plus via les réseaux sociaux et nous organisons également de nombreuses journées spéciales chaque année que nous annonçons notamment sur Facebook”, nous dit Sophie.

“Quant à notre site Internet, il sert essentiellement à informer les clients potentiels de ce que nous proposons en location avec des vidéos de démonstration. Nous aimerions aussi développer un site de vente sur Internet, mais pour le moment, la demande n’est pas encore très forte. Nous pensons que les clients préfèrent venir ici pour avoir des renseignements et des conseils”, ajoute David.

“La perte de contact avec le client ne m’intéresse pas du tout et en plus, l’offre est tellement variée que la mise à jour est un travail colossal. Nous avons quand même 30.000 articles en vente et quelque 1.500 machines, dont 170 grosses, en location”, précise encore David.

LA COLLABORATION AVEC ASAMCO

“Nous sommes convaincus que la collaboration avec Asamco est très positive. Pour bien vendre, il faut surtout bien acheter. Cette collaboration nous a permis de multiplier notre chiffre d’affaires par dix. Nous sommes ac­tuellement un des plus gros magasins de ce type en Wallonie, à réunir à la fois un grand choix à la vente et une gamme complète à la location. La concurrence locale est pourtant importante et nous avons sur la région, trois collègues Asamco, à Mons, Châtelineau et Soignies. Ces dernières années, nous avons constaté qu’Asamco a beaucoup évolué sur la communication et que le groupement d’achat a la volonté d’agrandir le réseau et de renforcer encore le partenariat avec ses membres”, souligne David Lietar.

Asamco, groupement d’achat

 Asamco est un groupement d’achat de commerces techniques, spécialisé dans les outils, machines, quincailleries et ac­cessoires destinés au consom­mateur professionnel et au bricoleur sou­cieux de qualité. Fort de 58 entreprises familiales indépendantes et de 63 points de vente, Asamco est présent aux quatre coins de la Belgique. L’offre d’Asamco concerne à peu près 750 fournisseurs.